Olivier Morellet présente ses séquences graphiques animées

Je peins ou dessine depuis longtemps sur des supports classiques. Mais je suis également très sensible à l'art musical, sans le pratiquer malheureusement. Les techniques numériques me permettent aujourd'hui de donner à mes travaux une dimension qui rappelle dans une certaine limite ce qu'est la musique : une suite d'événements qui se succèdent dans le temps, se superposent, s'entrecroisent, se répondent ou s'opposent, de façon plus ou moins mélodique ou rythmée. Mais ici les notes, timbres et mesures sont remplacés par les traits, les couleurs et les formes en mouvement. Et tout cela, paradoxalement, en l'absence de tout accompagnement sonore afin que l'attention puisse se concentrer entièrement sur l'objet graphique. Les séquences animées sont présentées dans la catégorie "vidéos". Pour chaque séquence, le visiteur intéressé trouvera également dans la catégorie "dessins" l'image qu'en garderait l'oeil (ou le cerveau) s'il rassemblait toute la mémoire de la séquence en une sorte de fresque instantanée.

premiers essais sur Ipad

Auparavant, quand nous partions en voyage, j’emportais mes crayons et mon bloc de papier à dessin pour y réaliser des compositions que je scannais et mettais en couleur au retour avant de les animer sous forme de vidéo.

Lors de notre voyage en Birmanie et Indonésie, j’ai emporté mon Ipad Pro pour me familiariser avec les techniques de dessin ou de peinture numérique sur tablette. Voici le résultat de ces premiers essais qui ne donnent pas lieu à vidéo, du moins pour l’instant.

Tout d’abord trois compositions réalisées de mémoire après le spectacle d’un coucher de soleil sur l’océan indien par temps d’orage tropical : une version figurative classique, puis une version aux formes plus abstraites et enfin une version très épurée.

 

 

Puis d’autres compositions mettant en oeuvre des techniques graphiques et picturales assez variées.

 

onde ou particule ?

Surfaces triangulaires, bâtons, rubans, fonds nuageux : uniques éléments de base pour une composition en trois mouvements.

Sur les fonds qui se modifient progressivement, les triangles passent rapidement comme des éléments ponctuels ; les rubans s’agrègent en surfaces planes ou ondulent lentement ; les bâtons apparaissent parfois isolés ou se regroupent souvent pour former des ondes mouvantes.

premier mouvement : agitato

second mouvement : largo

troisième mouvement : andante con moto

 

compositions sur papier

Une panne d’ordinateur et une semaine de réparation, suivie de quinze jours de voyage : l’occasion de revenir aux prémices des vidéos, en réalisant sur papier des compositions alliant crayon et encre de chine. Moins de transparence et de profondeur que dans les compositions numériques, mais plus de matière dans les traits et les aplats.

 

 

le vert enfin

A la base, deux dessins exécutés à l’origine au crayon sur papier, puis complétés et mis en couleurs numériquement.

Dans la vidéo, les éléments des dessins apparaissent et disparaissent, se succèdent ou se mélangent pour reconstituer finalement l’une des versions complètes. La dernière version est à dominante verte, rendant justice à la couleur quasiment absente d’une des vidéos précédentes.

 

 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial